Les modèles cellulaires

Nos modèles cellulaires

Différents types cellulaires sont cultivés en monocouche au sein de notre laboratoire, notamment des kératinocytes et des fibroblastes (L929, SIRC).

Les cultures en monocouche permettent une évaluation simple et rapide de vos produits, par exemple pour l’étude de la tolérance oculaire ou encore de la cytotoxicité de dispositifs médicaux.

L’épiderme humain AlternaSkin, propre à notre laboratoire, est reconstruit à partir d’un pool de kératinocytes, sans l’utilisation de l’animal, notre sérum étant d’origine végétale.

Les kératinocytes sont cultivés sur une membrane inerte en polycarbonate et dans une interface air/liquide, ce qui permet la différenciation des cellules et ainsi la reconstruction d’un épiderme.

Le modèle obtenu présente la même structure et une composition physiologique au plus proche de la peau humaine.

Ce modèle d’épiderme reconstruit mis en place au sein de notre laboratoire permet de réaliser la plupart des tests proposés par Cell Alternativ comme la viabilité au MTT, le dosage des marqueurs de l’inflammation ou encore de la perméation cutanée.

Parce que la peau des enfants comprend un strateum corneum moins épais (couche superficielle de la peau jouant un rôle de « barrière cutanée »), un modèle d’épiderme reconstruit appelé AlternaSensiSkin a été mis en place afin de s’adapter à tous les besoins.

Celui-ci permet l’évaluation de produits destinés aux enfants mais également aux peaux sensibles. Tout comme le modèle AlternaSkin, nombre nos tests peuvent être réalisés à l’aide de cet épiderme.

Nos différents modèles d’épiderme 3D permettent une évaluation au plus proche de l’humain et de ses conditions environnementales, car ils sont prédictifs et nous pouvons reproduire les conditions réelles d’application et d’exposition.

Les autres modèles cellulaires

Nous pouvons travailler avec des modèles oculaire et cutanée qui sont référencés et commercialisés, mais aussi des épithéliums (tissu nasal, gingival, oral, vaginal…)